Quelles sont les spécialités culinaires de la Guadeloupe ?

Souhaitez-vous passer quelques moments de vacances en Guadeloupe? Il faudra vous renseigner sur les surprises que vous réserve cette région. Et, parlant de surprise, l’une des plus délicieuses d’entre elles est la gastronomie guadeloupéenne. C’est en effet une région qui ne manquera pas d’émerveiller vos papilles gustatives à travers ces plats typiques. Quelles sont alors les spécialités culinaires de la Guadeloupe?

Le féroce d’avocat

Le féroce d’avocat est un plat antillais qui n’est rien d’autre qu’un savoureux mélange de morue séchée, d’avocat et de manioc. L’utilisation du terme féroce vient qualifier la force du piment ajouté à la préparation. Mais, vous conviendrez que la férocité du piment est appréciée en fonction des papilles. Pour ce genre de plat, on choisit de l’avocat « pays », un avocat d’un goût parfait et de grande taille. Cet avocat est idéal pour accompagner les préparations salées et pimentées. La morue, quant à elle, est soit dessalée soit préparée sous forme de chiquetaille. Pour rendre ce plat plus consistant et granuleux, l’on utilise parfois de la semoule ou de la farine de manioc.

Le bokit et l’agoulou

Vendu le plus souvent dans des camions ambulants, le bokit est une sorte de sandwich fait à base de farine de blé. Il est frit dans de l’huile de tournesol et garni de viande, de fromage, d’œuf, de jambon ou avec du poisson. C’est la street food des îles. Mais attention dans vos choix pour ne pas vous retrouver avec une sorte d’éponge graisseuse pas du tout appétissante.

L’agoulou qui signifie vorace en créole est aussi, en quelque sorte, un sandwich fait à base de farine de blé. Sauf que cette fois-ci, il se rapproche beaucoup plus d’un pain brioché. Il n’est pas frit dans l’huile, mais il est grillé. Il est beaucoup plus épais et plus large que le bokit.

Ce sont des plats circulants qui méritent l’attention.

Les crêpes de poisson

Les crêpes de poisson sont une délicieuse spécialité des Saintes, plus précisément de Terre de Haut. Les crêpes sont une sorte de petite galette préparée à base de farine de froment. À ses galettes, on ajoute souvent du sucre, des œufs et quelques aromates. Puis l’on fait cuire cela à la poêle avec une petite quantité de beurre ou de graisse. La crêpe obtenue est ensuite préparée à base de poisson. C’est aussi une spécialité que l’on retrouve chez les marchands dans la rue. Alors, n’hésitez pas à en marchander quelques-unes lors de vos séjours.

Le chodo

Le chodo est également l’un des plats typiques de la Guadeloupe. C’est une boisson chaude, un peu délicate à réaliser, mais avec une saveur irréprochable quand sa réalisation est un succès. Il est fait à partir d’un mélange de lait, d’œuf, de vanille, de citron vert et de muscade. Si vous êtes invité à un mariage, une communion ou un baptême, alors vous aurez la chance de goûter à ce lait de poudre. Il est souvent accompagné d’un gâteau comme un pain doux, un mont-blanc ou encore un gâteau fouetté. Il est souvent servi à une température tiède ou bien chaude.

Le bébélé

Si vous avez l’occasion de partir en Guadeloupe, vous ne pouvez pas faire rater à vos papilles un tel délice. Faites alors un tour à Marie-Galante par exemple et découvrez la saveur de ce plat qu’est le bébélé.

En effet, le bébélé fait aussi partie des plats typiques de la Guadeloupe. C’est un plat d’origine africaine et qui est devenu l’une des spécialités culinaires de Marie-Galante à Guadeloupe. Il est préparé avec plusieurs ingrédients. En voici quelques-uns : tripes de bœufs, porc salé, pâte à dombrés, banane verte, carottes, fruit à pain, giraumon, igname, etc. Ce plat savoureux se déguste bien chaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *