Quelles sont les spécialités culinaires de la Guadeloupe ?

Souhaitez-vous passer quelques moments de vacances en Guadeloupe? Il faudra vous renseigner sur les surprises que vous réserve cette région. Et, parlant de surprise, l’une des plus délicieuses d’entre elles est la gastronomie guadeloupéenne. C’est en effet une région qui ne manquera pas d’émerveiller vos papilles gustatives à travers ces plats typiques. Quelles sont alors les spécialités culinaires de la Guadeloupe?

Le féroce d’avocat

Le féroce d’avocat est un plat antillais qui n’est rien d’autre qu’un savoureux mélange de morue séchée, d’avocat et de manioc. L’utilisation du terme féroce vient qualifier la force du piment ajouté à la préparation. Mais, vous conviendrez que la férocité du piment est appréciée en fonction des papilles. Pour ce genre de plat, on choisit de l’avocat « pays », un avocat d’un goût parfait et de grande taille. Cet avocat est idéal pour accompagner les préparations salées et pimentées. La morue, quant à elle, est soit dessalée soit préparée sous forme de chiquetaille. Pour rendre ce plat plus consistant et granuleux, l’on utilise parfois de la semoule ou de la farine de manioc.

Le bokit et l’agoulou

Vendu le plus souvent dans des camions ambulants, le bokit est une sorte de sandwich fait à base de farine de blé. Il est frit dans de l’huile de tournesol et garni de viande, de fromage, d’œuf, de jambon ou avec du poisson. C’est la street food des îles. Mais attention dans vos choix pour ne pas vous retrouver avec une sorte d’éponge graisseuse pas du tout appétissante.

L’agoulou qui signifie vorace en créole est aussi, en quelque sorte, un sandwich fait à base de farine de blé. Sauf que cette fois-ci, il se rapproche beaucoup plus d’un pain brioché. Il n’est pas frit dans l’huile, mais il est grillé. Il est beaucoup plus épais et plus large que le bokit.

Ce sont des plats circulants qui méritent l’attention.

Les crêpes de poisson

Les crêpes de poisson sont une délicieuse spécialité des Saintes, plus précisément de Terre de Haut. Les crêpes sont une sorte de petite galette préparée à base de farine de froment. À ses galettes, on ajoute souvent du sucre, des œufs et quelques aromates. Puis l’on fait cuire cela à la poêle avec une petite quantité de beurre ou de graisse. La crêpe obtenue est ensuite préparée à base de poisson. C’est aussi une spécialité que l’on retrouve chez les marchands dans la rue. Alors, n’hésitez pas à en marchander quelques-unes lors de vos séjours.

Le chodo

Le chodo est également l’un des plats typiques de la Guadeloupe. C’est une boisson chaude, un peu délicate à réaliser, mais avec une saveur irréprochable quand sa réalisation est un succès. Il est fait à partir d’un mélange de lait, d’œuf, de vanille, de citron vert et de muscade. Si vous êtes invité à un mariage, une communion ou un baptême, alors vous aurez la chance de goûter à ce lait de poudre. Il est souvent accompagné d’un gâteau comme un pain doux, un mont-blanc ou encore un gâteau fouetté. Il est souvent servi à une température tiède ou bien chaude.

Le bébélé

Si vous avez l’occasion de partir en Guadeloupe, vous ne pouvez pas faire rater à vos papilles un tel délice. Faites alors un tour à Marie-Galante par exemple et découvrez la saveur de ce plat qu’est le bébélé.

En effet, le bébélé fait aussi partie des plats typiques de la Guadeloupe. C’est un plat d’origine africaine et qui est devenu l’une des spécialités culinaires de Marie-Galante à Guadeloupe. Il est préparé avec plusieurs ingrédients. En voici quelques-uns : tripes de bœufs, porc salé, pâte à dombrés, banane verte, carottes, fruit à pain, giraumon, igname, etc. Ce plat savoureux se déguste bien chaud.

Que peut-on faire pendant ses vacances en Guadeloupe ?

Vous avez en projet de passer vos vacances en Guadeloupe et vous vous demandez comment vous occuper et vous divertir. C’est tout à fait logique. À quoi bon se payer des vacances pour à la fin s’ennuyer ? Rassurez-vous, en Guadeloupe, vous aurez des surprises très agréables. La Guadeloupe dispose d’endroits merveilleux que nous vous emmenons découvrir !

Des activités pour meubler votre séjour en Guadeloupe

Pour vous aider à réussir vos vacances en Guadeloupe, voici une liste d’activités et de choses que vous pourriez y faire :

Le canyoning

Si vous aimez le sport extrême, prenez part à une sortie de canyoning, une activité exaltante. Les reliefs en Guadeloupe permettent la pratique du canyon sur des parcours adaptés aux enfants et aux adultes. Vous pourrez ainsi vous offrir des vacances sportives et une aventure merveilleuse.

Le surf

La situation géographique de la Guadeloupe vous permettra d’affronter de puissantes vagues. Profitez des vagues bleues et des spots d’anse Salabouelle pendant votre séjour si vous vous sentez d’attaque. Les différents spots de la Guadeloupe : Le petit Havre, Port de Saint François, Port Louis pour ne citer que ceux-là, feront votre bonheur.

Baignades et promenades

Venir en Guadeloupe sans visiter certains endroits est tout simplement un gâchis. Les plages qui font la beauté de la Grande-Terre méritent qu’on s’y repose. Vous ne pourrez résister à une baignade. Si vous êtes accompagné, faites une randonnée pédestre jusqu’à gagner les falaises où vous aurez une magnifique vue sur la péninsule et les îles de la Désirade. Vous n’aurez pas de mots devant ce spectacle époustouflant !

Quelques sites à visiter nécessairement

Le musée Mémorial-Acte sur l’esclavage

C’est un immeuble qui s’impose à vous et qui relate le triste passé qu’a connu la Guadeloupe avec l’esclavage de son peuple et ceux d’ailleurs. L’immeuble à lui tout seul vous séduit déjà par son architecture et son jardin vu de l’extérieur. Des instants très émouvants vous attendent à l’intérieur de ce musée.

Le site historique du Château Murat

Le château Murat était l’une des plus grosses plantations de canne à sucre de la Guadeloupe. Tombé plus tard en ruine, il a été aménagé pour accueillir les visiteurs qui veulent se faire conter son histoire. Vous aurez l’opportunité de découvrir le musée qui est érigé au sein du château.

La Maison du Cacao

La Guadeloupe n’est pas juste connue pour ses plantations de canne à sucre. La culture du cacao n’a plus de secret pour les habitants de cette belle terre. À la Maison du Cacao, vous en saurez davantage sur le cacao et la fabrication du chocolat.

Les distilleries de la Guadeloupe

Quand on parle de Rhum, la Guadeloupe y trouve forcément une place. C’est le moment pour vous de visiter l’une des distilleries installées pour apprécier la fabrication du Rhum et autres boissons. L’occasion vous sera donnée de déguster leurs produits, et si possible, en acheter une bouteille en guise de souvenir. Les distilleries à visiter : Damoiseau, Bologne, Bielle.

La Soufrière

C’est le nom du volcan situé en Guadeloupe. Si vous êtes téméraire et que vous aimez vivre des sensations fortes, faites l’expérience et allez à la découverte de cette fameuse Soufrière. Mais attention, ce volcan est toujours actif.

Le Saut d’Acomat

Nous sommes dans la Basse-Terre de la Guadeloupe où la nature offre son côté sauvage et risqué. Faire un plongeon dans une eau aussi belle est un véritable bonheur. C’est un rêve de tenter l’aventure des cascades de ce bassin situé au cœur de la forêt tropicale.

Les « lolo »

Ce sont de petits restaurants installés sur les plages et qui offrent la cuisine locale. Les pieds dans le sable, et le goût du repas local, c’est double sensation à vivre tout en profitant de l’air frais !

Guadeloupe : quelles sont ses plus belles plages ?

Les vacances d’été représentent l’occasion idéale pour partir en vadrouille au bord de la mer dans un environnement ensoleillé. L’île de la Guadeloupe vous ouvre ses portes et vous accueille volontiers pour un séjour agréable. Ce qui attire le plus sur ces îles, ce sont les plages avec les longues étendues de sable blanc, bordées d’eau turquoise. Voici une sélection des plus belles plages de la Guadeloupe.

Lire la suite

Pourquoi la Guadeloupe fait-elle autant rêver les métropolitains ?

La Guadeloupe est la deuxième destination des Français pour les vacances. La majorité des touristes qui choisissent la Guadeloupe pour destination sont des Français de la métropole. Les raisons qui justifient cela sont nombreuses.

La Guadeloupe, un département de la France

La Guadeloupe est une extension administrative, un département de la France. C’est un territoire hors de l’Europe, mais faisant intégralement partie de la France. Elle est l’un des nombreux territoires de la France couramment appelés territoires d’outre-mer (DOM-TOM). La Guadeloupe est située dans l’océan Atlantique (Antilles).

Les raisons qui poussent à visiter la Guadeloupe

Si la Guadeloupe a autant de succès auprès des Français, c’est en raison des nombreuses particularités qu’elle offre.

L’accès facile

La Guadeloupe étant un département de la France, la communication et les formalités d’entrées sont simplifiées. Il n’y a aucune difficulté liée aux échanges de monnaie, car les Guadeloupéens utilisent aussi l’Euro. Les Français pour entrer en Guadeloupe ont uniquement besoin d’un passeport ou d’une carte d’identité en cours de validité.

Les plages de rêves de la Guadeloupe

La Guadeloupe a de belles plages parmi lesquelles figurent les plus belles plages du monde. Les métropolitains y vont pour découvrir les criques sauvages, les étendues de sable noir ou les grandes plages familiales. Les plages de la Guadeloupe sont également des plages animées. Les vacances en Guadeloupe permettent un ressourcement total au rythme du soleil, de la végétation et de la vie locale. On y découvre des côtes escarpées de la pointe des châteaux aux reliefs de Basse-Terre, la nature sauvage du parc national de la Guadeloupe, et la diversité des paysages. En Guadeloupe vous pouvez vous balader au cœur d’immenses cultures vivrières ou encore nager dans un lagon translucide dans un décor de rêve.

La Plage de La Datcha du Gosier
La plage est au cœur de village du Gosier. Cette plage offre un panorama idyllique sur l’île du Gosier. Marquée par la présence de plusieurs petits restaurants et de nombreux équipement. C’est l’endroit idéal pour le café du matin les pieds dans le sable.

La plage Anse du Souffleur, La Désirade
Cette plage de La Désirade combine tous les atouts. On peut y observer des iguanes sauvages peu farouches. Elle est plutôt bien aménagée grâce aux carbets et aux douches installées près de la plage, en plus d’un petit restaurant les pieds dans l’eau.

Le climat de la Guadeloupe favorable aux métropolitains

La Guadeloupe bénéficie d’un climat tropical. Elle connaît deux saisons : une saison sèche appelée « carême » de décembre à avril et une saison humide dite « hivernage » qui s’étend de juin à novembre. La saison sèche est la meilleure saison pour profiter des magnifiques plages de la Guadeloupe. L’hiver en France est de décembre à Mars. C’est l’une des raisons fondamentales qui pousse les métropolitains à choisir la Guadeloupe pour destination. En France métropolitaine, la température moyenne en hiver est de 5,4°. La Guadeloupe est donc une option de choix pour les métropolitains qui souhaite fuir ce climat peu clément.

À la découverte de la culture créole

Il est impossible que cette culture exotique et gorgée de soleil de l’archipel ne charme pas ! L’artisanat, la gastronomie, la musique et l’esprit de fête de cette région feront de vos vacances un souvenir mémorable. La découverte des spécialités culinaires de la région comme le Matété de crabe ou le Ti Punch est également très intéressante !

ouiuygtfredertyuiopiuytrf

Haec et huius modi quaedam innumerabilia ultrix facinorum impiorum bonorumque praemiatrix aliquotiens operatur Adrastia atque utinam semper quam vocabulo duplici etiam Nemesim appellamus: ius quoddam sublime numinis efficacis, humanarum mentium opinione lunari circulo superpositum, vel ut definiunt alii, substantialis tutela generali potentia partilibus praesidens fatis, quam theologi veteres fingentes Iustitiae filiam ex abdita quadam aeternitate tradunt omnia despectare terrena.

Fieri, inquam, Triari, nullo pacto potest, ut non dicas, quid non probes eius, a quo dissentias. quid enim me prohiberet Epicureum esse, si probarem, quae ille diceret? cum praesertim illa perdiscere ludus esset. Quam ob rem dissentientium inter se reprehensiones non sunt vituperandae, maledicta, contumeliae, tum iracundiae, contentiones concertationesque in disputando pertinaces indignae philosophia mihi videri solent.

Accedebant enim eius asperitati, ubi inminuta vel laesa amplitudo imperii dicebatur, et iracundae suspicionum quantitati proximorum cruentae blanditiae exaggerantium incidentia et dolere inpendio simulantium, si principis periclitetur vita, a cuius salute velut filo pendere statum orbis terrarum fictis vocibus exclamabant.

iuyjyhtgrefzrtyuiouyt

Et Epigonus quidem amictu tenus philosophus, ut apparuit, prece frustra temptata, sulcatis lateribus mortisque metu admoto turpi confessione cogitatorum socium, quae nulla erant, fuisse firmavit cum nec vidisset quicquam nec audisset penitus expers forensium rerum; Eusebius vero obiecta fidentius negans, suspensus in eodem gradu constantiae stetit latrocinium illud esse, non iudicium clamans.

Advenit post multos Scudilo Scutariorum tribunus velamento subagrestis ingenii persuasionis opifex callidus. qui eum adulabili sermone seriis admixto solus omnium proficisci pellexit vultu adsimulato saepius replicando quod flagrantibus votis eum videre frater cuperet patruelis, siquid per inprudentiam gestum est remissurus ut mitis et clemens, participemque eum suae maiestatis adscisceret, futurum laborum quoque socium, quos Arctoae provinciae diu fessae poscebant.

Apud has gentes, quarum exordiens initium ab Assyriis ad Nili cataractas porrigitur et confinia Blemmyarum, omnes pari sorte sunt bellatores seminudi coloratis sagulis pube tenus amicti, equorum adiumento pernicium graciliumque camelorum per diversa se raptantes, in tranquillis vel turbidis rebus: nec eorum quisquam aliquando stivam adprehendit vel arborem colit aut arva subigendo quaeritat victum, sed errant semper per spatia longe lateque distenta sine lare sine sedibus fixis aut legibus: nec idem perferunt diutius caelum aut tractus unius soli illis umquam placet.

dzadezfgtrhrtgrezfz

Et quoniam inedia gravi adflictabantur, locum petivere Paleas nomine, vergentem in mare, valido muro firmatum, ubi conduntur nunc usque commeatus distribui militibus omne latus Isauriae defendentibus adsueti. circumstetere igitur hoc munimentum per triduum et trinoctium et cum neque adclivitas ipsa sine discrimine adiri letali, nec cuniculis quicquam geri posset, nec procederet ullum obsidionale commentum, maesti excedunt postrema vi subigente maiora viribus adgressuri.

Inter haec Orfitus praefecti potestate regebat urbem aeternam ultra modum delatae dignitatis sese efferens insolenter, vir quidem prudens et forensium negotiorum oppido gnarus, sed splendore liberalium doctrinarum minus quam nobilem decuerat institutus, quo administrante seditiones sunt concitatae graves ob inopiam vini: huius avidis usibus vulgus intentum ad motus asperos excitatur et crebros.

Iamque non umbratis fallaciis res agebatur, sed qua palatium est extra muros, armatis omne circumdedit. ingressusque obscuro iam die, ablatis regiis indumentis Caesarem tunica texit et paludamento communi, eum post haec nihil passurum velut mandato principis iurandi crebritate confirmans et statim inquit exsurge et inopinum carpento privato inpositum ad Histriam duxit prope oppidum Polam, ubi quondam peremptum Constantini filium accepimus Crispum.

dzaferhjuyjrtefezfez

Accenderat super his incitatum propositum ad nocendum aliqua mulier vilis, quae ad palatium ut poposcerat intromissa insidias ei latenter obtendi prodiderat a militibus obscurissimis. quam Constantina exultans ut in tuto iam locata mariti salute muneratam vehiculoque inpositam per regiae ianuas emisit in publicum, ut his inlecebris alios quoque ad indicanda proliceret paria vel maiora.

Principium autem unde latius se funditabat, emersit ex negotio tali. Chilo ex vicario et coniux eius Maxima nomine, questi apud Olybrium ea tempestate urbi praefectum, vitamque suam venenis petitam adseverantes inpetrarunt ut hi, quos suspectati sunt, ilico rapti conpingerentur in vincula, organarius Sericus et Asbolius palaestrita et aruspex Campensis.

Verum ad istam omnem orationem brevis est defensio. Nam quoad aetas M. Caeli dare potuit isti suspicioni locum, fuit primum ipsius pudore, deinde etiam patris diligentia disciplinaque munita. Qui ut huic virilem togam deditšnihil dicam hoc loco de me; tantum sit, quantum vos existimatis; hoc dicam, hunc a patre continuo ad me esse deductum; nemo hunc M. Caelium in illo aetatis flore vidit nisi aut cum patre aut mecum aut in M. Crassi castissima domo, cum artibus honestissimis erudiretur.

Eodem tempore Serenianus ex duce, cuius ignavia populatam in Phoenice Celsen ante rettulimus, pulsatae maiestatis imperii reus iure postulatus ac lege, incertum qua potuit suffragatione absolvi, aperte convictus familiarem suum cum pileo, quo caput operiebat, incantato vetitis artibus ad templum misisse fatidicum, quaeritatum expresse an ei firmum portenderetur imperium, ut cupiebat, et cunctum.

regrthtyjrtgzerfeaz

Accenderat super his incitatum propositum ad nocendum aliqua mulier vilis, quae ad palatium ut poposcerat intromissa insidias ei latenter obtendi prodiderat a militibus obscurissimis. quam Constantina exultans ut in tuto iam locata mariti salute muneratam vehiculoque inpositam per regiae ianuas emisit in publicum, ut his inlecebris alios quoque ad indicanda proliceret paria vel maiora.

Eodem tempore etiam Hymetii praeclarae indolis viri negotium est actitatum, cuius hunc novimus esse textum. cum Africam pro consule regeret Carthaginiensibus victus inopia iam lassatis, ex horreis Romano populo destinatis frumentum dedit, pauloque postea cum provenisset segetum copia, integre sine ulla restituit mora.

Fuerit toto in consulatu sine provincia, cui fuerit, antequam designatus est, decreta provincia. Sortietur an non? Nam et non sortiri absurdum est, et, quod sortitus sis, non habere. Proficiscetur paludatus? Quo? Quo pervenire ante certam diem non licebit. ianuario, Februario, provinciam non habebit; Kalendis ei denique Martiis nascetur repente provincia.

Tempore quo primis auspiciis in mundanum fulgorem surgeret victura dum erunt homines Roma, ut augeretur sublimibus incrementis, foedere pacis aeternae Virtus convenit atque Fortuna plerumque dissidentes, quarum si altera defuisset, ad perfectam non venerat summitatem.